le patchouli pour donner une vigueur sensuelle en hiver

Publié le par pierre

L’hiver, le manque de lumière, engendre la déprime et bien sûr, une baisse de l’activité sensuelle et du désir de vivre pleinement. Pour pallier à cette baisse de sève qui reviendra avec les beaux jours du printemps, il faut penser à  la luminothérapie , mais pourquoi ne pas y ajouter un bon massage en utilisant le pouvoir du Patchouli. Deborah Eidson écrit dans son livre « la guérison vibratoire » : Que « d’un point de vue énergétique l’huile de patchouli élève la vénération vers la vie… chasse le cafard … ouvre le chakra racine pour nous enraciner dans l’instant présent et nous abandonner au seul fait d’être. Elle nous permet de davantage ressentir de joie dans notre forme matérielle et de faire face à nos responsabilités. L’huile de Patchouli élargit la force de vie vers l’extérieur, ce qui permet à l’esprit de davantage s’ancrer dans la matière. D’un point de vue énergétique c’est une huile puissante pour surmonter les tendances suicidaires. Son énergie accroît la volonté de vie. L’huile essentielle de patchouli déverrouille l’énergie sensuelle du chakra sacré et transforme frigidité en sensualité. Elle permet de mieux comprendre nos relations intimes avec les autres. C’est une énergie aussi bien spirituelle que sexuelle, le Patchouli aligne les chakras racine et sacré avec celui du cœur… » « Sur le méridien de l’estomac elle équilibre l’élément terre en soit et produit davantage d’amour pour soi …sur les ailes du nez et sur le front elle combat la dépression…sur le méridien de la rate et de la vésicule biliaire pour équilibrer une personne dans la joie…sur le méridien du rein, elle aide a être dans l’instant…utilisez la sur les chakras racine, sacré et du cœur pour y aligner la sensualité…massez en les chakras racine et sacré pour apaiser les pensées suicidaires » Pour en savoir plus sur le patchouli, les huiles essentielles et la guérison vibratoire, je vous renvois au livre de Deborah Eidson édité chez Guy de Trédaniel. Vous y lirez des informations intéressantes sur d’autres huiles essentielles de la sensualité que j’ai déjà détaillé dans ce blog (mais vues par elle dans son ouvrage , davantage sur l’aspect guérison vibratoire) avec notamment l’ylang ylang ( pour s’attaquer à la peur de l’intimité…) , la cannelle ( pour se donner la liberté du rejet des limitations, se débarrasser d’une mentalité d’esclave ) ,le gingembre (qui déclanche l’énergie sexuelle et libère les refoulements ) la muscade , le bois de rose ( dont l’énergie sensuelle ravive l’amour innocent ) , le basilic qui uni le demon , la rose ( pour surmonter le sentiment de culpabilité face au sexe du au poids de l’éducation et de la religion ), la menthe , le romarin ( qui transforme les sentiments de honte et d’impureté ) , la sarriette ( qui attire les pans satyres et s’attaque au besoin de contrôler ) , la vanille , la sauge ( qui permet l’acceptation du moi sans mensonge ) etc. … Alors vous verrez toutes les touches d’un clavier pour jouer une partition de plaisirs sur le magnifique piano qu’est une femme, non pas en isolant le sexe mais en le reliant à tout l’être qui le porte avec des touches noires pour jouer sur les cordes des émotions et des blanches pour faire vibrer celles des sensations .Alors lorsque à son sexe vous serez au bout de la quête de votre Graal , elle ressentira tout son corps entier comme son sexe et n’aura d’autres but que de s’offrir totalement sans limites , sans plus aucune réserve telle que vous l’avez rêvé

Publié dans huiles essentielles

Commenter cet article